Le projet :

Pourquoi cet évènement ?
La fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale ou ANORGEND a été fondée en 1996 avec le soutien de Monsieur Bernard PREVOST, directeur général de la gendarmerie nationale.

L'ANORGEND se veut un outil de cohésion, de solidarité et de promotion de la réserve militaire et de l'esprit de défense.

Outre la promotion du rôle du réserviste militaire comme maillon essentiel de la politique de défense et de sécurité nationale, L’ANORGEND accompagne le commandement de la gendarmerie, dans le respect de ses attributions, sur toutes les questions relatives
à la vie du réserviste militaire (protection sociale du réserviste, qualification d'agent de police judiciaire adjoint,...)

L'action de notre association est reconnue depuis 20 ans par le commandement de la gendarmerie et les autorités du ministère de l'Intérieur et celles du ministère de la Défense

La célébration de son vingtième anniversaire constitue pour l'ANORGEND une nouvelle étape de son action dans un contexte de forte mobilisation de la réserve opérationnelle suite aux attentats terroristes de 2015-2016.

L’événement du 1er octobre 2016

Placée sous le haut patronage de Monsieur Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur et de Monsieur Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense, cette journée au sein de l’École militaire à Paris est construite en trois temps forts à partir de 13h30 :

  • Un colloque prospectif : « 2036, quels enjeux pour la gendarmerie et sa réserve ? »;
  • La traditionnelle cérémonie du ravivage de la flamme sous l’ Arc de triomphe ;
  • Une réception au Pavillon Joffre de l’École militaire en présence de hautes autorités civiles et militaires dont le directeur général de la gendarmerie nationale.

Cette manifestation, ouverte au public, regroupera des hautes autorités civiles et militaires,
des experts, des réservistes de la gendarmerie et des armées, des auditeurs de l’IHEDN, des acteurs de la vie économique et politique.

Afin de promouvoir la cohésion et la solidarité, l’ANORGEND reversera
une partie de la recette de cet évènement à la fondation Maison de la Gendarmerie