Hommage aux militaires de la gendarmerie victimes du devoir :

Le 16 février 2012 à 9 heures à la caserne Courrège, siège de la région de gendarmerie de Midi-Pyrénées, la cérémonie d’hommage national aux militaires de la gendarmerie victimes du devoir en 2011, s’est tenue sous la présidence du préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne, représenté par le Directeur de cabinet, en présence du général TAVEL, commandant la région de gendarmerie Midi-Pyrénées.

Le détachement sous les armes était composé du drapeau de la RGMP et sa garde, un peloton du GGD 31, un peloton du GGM III/2 et deux musiciens réservistes de la RGMP.    

La cérémonie s’est déroulée avec la participation des autorités civiles, judiciaires et militaires du département, de nombreux porte-drapeaux, des représentants d’associations, de militaires d’active, réservistes (opérationnels et citoyens) et des retraités. Aux côtés de l’ANORGEND, officiellement invitée pour la première fois, tout comme l’AAMFG, on notait la présence des présidents des autres associations : Le Trèfle, la SNAAG, la FNRG, et l’UNPRG.    

Après la lecture par Mr le Directeur de cabinet du préfet de région du message de monsieur Claude GUÉANT, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités Territoriales et de l’Immigration, quatre gerbes ont été déposées par :       

  • les présidents des six associations,       
  • le président du conseil général,       
  • le préfet de la région Midi-Pyrénées et le commandant de région.  

Après l’appel aux morts et une minute de silence, une vibrante Marseillaise fut jouée par le trompette réserviste, assisté d’un tambour. Cette cérémonie militaire, qui s’est voulue sobre et solennelle, fut placée sous le signe du recueillement.