Tour de France 2014 - Les temoins de la sécurité :

Pour la troisième année consécutive, notre camarade le Lieutenant-colonel de réserve Jacques DAHAN, membre de l'ANORGEND, se trouve une nouvelle fois immergé au cœur du Tour de France.
Pour cette nouvelle édition, la mission diffère quelque peu. Avec 15 millions de spectateurs au bord des routes annuellement, les maires et les gendarmes s'investissent pour rendre plus sûr le parcours emprunté par le Tour.

Cette opération est le fruit d'un partenariat national entre l'Association des Maires de France, la Gendarmerie Nationale et l'association Prévention MAIF. Elle s'inscrit dans le prolongement des messages de sensibilisation diffusés par les véhicules de la gendarmerie placés dans les premiers éléments de la caravane publicitaire.


Le jour du passage du Tour de France des panonceaux «Témoins de sécurité» sont distribués aux spectateurs. Ils rappellent les règles de sécurité et permettent à ces derniers de matérialiser une chaîne humaine de protection pour le public et plus particulièrement pour les enfants. Sur l'ensemble du parcours ce sont ainsi plus de 40 communes et 2 communautés de communes partenaires, qui se sont engagées pour décliner l'opération et qui sont labellisées «Témoins de sécurité».

L'opération a pu être présentée par le Lieutenant-colonel DAHAN, accompagné de son adjoint, le gendarme Ludwig FLAMENT, au général commandant la région de gendarmerie Midi-Pyrénées, ainsi qu'à la presse régionale.
«L'équipe «Témoins de sécurité» que Jacques DAHAN dirige est allée à la rencontre des élus dans les communes traversées en zone gendarmerie afin d'assurer la diffusion des messages de prévention et de prudence. La mission consiste à présenter l'opération auprès des élus des 40 communes sélectionnées. Avec ses hommes, cet officier de réserve est chargé de diffuser un message de prévention et en même temps, de représenter l'institution Gendarmerie, présente sur le Tour depuis 1903. Cette action constitue une vitrine pour la gendarmerie, mais aussi un relais important pour la sécurité du Tour.
Les premiers enseignements tirés de cette opération font état d'une réussite totale qui ne demande qu'à être pérennisée et amplifiée pour les années à venir.