Audition du GAR Richard LIZUREY à l'Assemblée nationale : "L’année 2017 sera également marquée par une montée en puissance de la réserve opérationnelle"

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2017, le Général d'armée Richard LIZUREY, directeur général de la gendarmerie nationale, a été auditionné le 18 octobre par la Commission de la défense et des forces armées de l'Assemblée nationale. Lors de son audition, le directeur général est revenu sur la montée en puissance de la réserve opérationnelle et la création de la Garde nationale.
Après avoir commencé son audition en déclarant être à la tête d’une gendarmerie en mouvement et engagée, le directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN) a fait un bilan de l'action engagée puis il a exposé aux députés la manière dont il envisage de faire évoluer la "maison gendarmerie" à l’avenir.

Concernant la réserve opérationnelle, le DGGN a souligné que l’année 2017 sera marquée par une montée en puissance de la réserve opérationnelle, qui est l’un des éléments de la Garde nationale.

Le DGGN a rappelé que la Garde nationale est un label et qu'elle repose sur deux piliers : la défense et l’intérieur. Pour le GAR Richard LIZUREY, ce système paraît être efficient, car  chaque pilier conserve son efficacité propre.

Aujourd'hui, 28 500 réservistes opérationnels servent au sein de la Gendarmerie nationale. L’objectif est de parvenir à 40 000 d’ici à 2019 d'où un effort budgétaire conséquent mais  une procédure de recrutement et de fidélisation des réservistes.

Grâce à ces recrutements, le DGGN espère atteindre fin 2018 une empreinte au sol de 4 000 réservistes par jour.

Cette montée en puissance de la réserve s'accompagne d'une chaîne fonctionnelle rénovée : des cellules « réserve » vont être installées dans chaque groupement qui existent déjà en gestion mais elles vont être créées en organisation pour les reconnaître réellement.

Le 1er novembre 2016, un commandement des réserves de la gendarmerie est créé par transformation de la délégation aux réserves.


L''intégralité de l'audition du DGGN peut être consultée en téléchargeant le fichier, ci-après.