Interview du Président de l'ANORGEND sur Acteurs publics TV : "Il faut aller plus loin pour le statut des réservistes"

La troisième journée des rencontres des Acteurs publics a eu lieu le 9 novembre 2016 à l’École militaire sur le thème "Hommes et technologies".

Le Lieutenant (R) Renaud RAMILLON-DEFFARGES, Président de l'ANORGEND, a été interviewé par Acteurs publics TV sur la Garde nationale, la Réserve militaire de la Gendarmerie nationale, les évolutions souhaitables sur les relations entre les réservistes et leur employeur civil et la concertation en gendarmerie.

“Les pouvoirs publics et les partenaires sociaux doivent engager des discussions sur un dispositif juridique équilibré permettant au réserviste de se libérer plus facilement de ses obligations professionnelles”, estime Renaud Ramillon-Deffarges, président de la Fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale (ANORGEND).

Interrogé à l'occasion des Rencontres des acteurs publics, organisées à l'École militaire le 9 novembre, en partenariat avec l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), il salue néanmoins la décision prise par le président de la République, François Hollande, dans le cadre de la création de la garde nationale, d'ouvrir le bénéfice d’une réduction d’impôts aux entreprises dont les salariés sont engagés.

Site Internet d'Acteurs publics TV : www.acteurspublics.tv
Site Internet d'Acteurs publics : www.acteurspublics.com