L'ANORGEND salue l'action du Général d'armée Denis FAVIER à la tête de la gendarmerie nationale

Ce mardi 21 juin 2016, lors d'une réunion de commandement, le Général d'armée Denis FAVIER, directeur général de la gendarmerie nationale, a annoncé qu'il quittera ses fonctions le 1er septembre prochain.

La fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale (ANORGEND) tient à saluer l’action menée par le Général d’armée Denis FAVIER pendant ces trois années à la tête de l’Institution.

Nommé le 10 avril 2013, directeur général de la gendarmerie nationale, le Général d’armée Denis FAVIER a mené son action dans le but de faire entrer la gendarmerie de plain-pied dans le XXIe siècle en recourant aux capacités d’innovation et d’initiative et à la richesse humaine de l’Institution.

Durant son commandement, le Général d’armée Denis FAVIER qui écrivait en 2014 que "le rôle de la réserve est majeur dans la manœuvre globale de la gendarmerie", a initié plusieurs actions fortes concernant aussi bien la réserve opérationnelle (mise en œuvre de la réserve territoriale, refonte du dispositif de protection sociale du réserviste) que la réserve citoyenne (une nouvelle dynamique à travers un document cadre).

Il a donné une impulsion nouvelle aux relations entre le commandement et les associations loi 1901 liées à la gendarmerie notamment à travers la Charte Gendarmerie des Associations.

L’ANORGEND adresse au Général d’armée Denis FAVIER tous ses vœux pour la suite d’une carrière déjà prestigieuse.

Fidèle à sa devise « Ne jamais s’opposer, toujours proposer », elle sera au côté du prochain directeur général de la gendarmerie nationale pour poursuivre le travail engagé.